Le 27 mars 1970 avait lieu la Nuit de la poésie

Québec en toutes lettres rend hommage à cet événement marquant de la culture québécoise

Québec, samedi 27 mars 2021  Le festival Québec en toutes lettres est fier de dévoiler Échos à la Nuit de la poésie 1970un espace virtuel  des poètes contemporain(e)s répondent, avec un demi-siècle d’écartaux performances de poètes de cet événement mythique. Portée par le désir de célébrer le 50e anniversaire de cette nuit mémorable tenue au Gesù, l’initiative, qui devait prendre la forme d’un spectacle dans le cadre de la 11e édition du festival, a emprunté la voie du numérique en raison du contexte actuel. Dès aujourd'hui, jour marquant le 51e de la Nuit de la poésie 1970, le public amoureux des mots pourra profiter dl’espace commémoratif pour redécouvrir l’une des plus vibrantes manifestations de la littérature québécoise.  

Plus de 50 ans plus tard, des univers poétiques touchants en résonance 

Dans une série de courtes vidéos, les poètes invité(e)s livrent des textes inédits en écho à quelques poètes marquant(e)de cette page de l’histoire littéraire du Québec. Imaginés par Isabelle Forest, responsable de la direction artistique du festival Québec en toutes lettres, les jumelages des poètes révèlent les résonances entre leurs univers littéraires respectifs, malgré les 50 ans qui les séparent. Ainsi, Nicole Brossard et Pierre Morency, accompagné de sa fille Catherine Morency, également poète, dialoguent avec leurs propres poèmes et performances alors que Valérie Forgues répond à Suzanne Paradis, Sébastien Lamarre répond à Claude Péloquin, Daniel Leblanc-Poirier répond à Denis Vanier, Baron Marc-André Lévesque répond à Claude Gauvreau, Michel Pleau répond à Gatien Lapointe et Mathieu Simoneau répond à Gaston Miron. Bientôt s’ajoutera la vidéo de Gabriel Robichaud dont la parole répondra à Gérald Godin. D’esthétiques et de tons variés, leurs réponses rappellent le caractère singulier des prestations de l’époque. 

Cette incursion poétique se complète par les notices de Vincent Lambert, poète et enseignant, qui contextualisent les performances des écrivain(e)s immortalisées dans le documentaire La Nuit de la poésie 27 mars 1970 de Jean-Claude Labrecque et Jean-Pierre Masse, produit par l’Office national du film du Canada (ONF). 

L’ICQ et Québec en toutes lettres remercient l'Office national du film du Canada (ONF) pour sa collaboration à Échos à la Nuit de la poésie 1970 ainsi que la Ville de Québec, le Conseil des arts du Canada, le Consulat général de France à Québec, le Gouvernement du Québec, Patrimoine Canadien, la Caisse Desjardins de Québec et les autres précieux partenaires pour leur contribution à la réalisation du festival.