Retour aux auteurs

Laure Morali

Originaire d’une presqu’île des côtes d’Armor en Bretagne, Laure Morali est l’auteure des recueils de poèmes, récits et romans La mer à la porte, La route des vents, La terre cet animal, Traversée de l’Amérique dans les yeux d’un papillon, Comment va le monde avec toi et Orange sanguine, parus pour la plupart aux éditions La Part commune et Mémoire d’encrier depuis 2001. Elle vit à Montréal. Ses racines plongent dans la Manche, l’Aurès et les Vosges. Son écriture façonnée par la respiration de la mer n’a de cesse de chercher à relier des mondes séparés par les ressacs de l’Histoire. L’anthologie Aimititau! Parlons-nous! qu’elle a dirigée (Mémoire d’encrier, 2008 et 2017) a contribué à renforcer les liens entre auteurs du Québec et des Premières Nations. Avec le récit En suivant Shimun (éditions du Boréal, collection «L’œil américain», août 2021), Laure Morali met en relief les motifs qui traversent tous ses livres — la transformation des êtres et de leurs identités au contact de l’altérité, le nomadisme, le langage de la nature, la passation d’histoires porteuses de souffles anciens. Ses ateliers d’écriture ont donné des fruits tels que l’album Mingan mon village, poèmes d’écoliers innus, illustré par Rogé (La Bagnole, 2012, Prix jeunesse des libraires 2013) et l’anthologie Nin auass/Moi l’enfant qu’elle a codirigée avec Joséphine Bacon (Mémoire d’encrier, 2021). Laure Morali fait partie du comité de rédaction de la revue Apulée (éditions Zulma). Ses titres en appellent au souffle des éléments pour s’unir autour d’une quête de lumière.

 

(Photo : Sarah Rouleau)

 

 

Ceci n'est pas une pub