Retour aux auteurs

Maude Guérin

Maude Guérin a eu l’occasion de s’illustrer à maintes occasions que ce soit au théâtre, à la télévision ou au cinéma. Sur scène, nous l’avons vu récemment dans Le songe d’une nuit d’été (Théâtre Denise-Pelletier), Vu du pont (TNM), Manifeste d’une jeune fille (Espace Go) et Après (Théâtre d’Aujourd’hui). Au préalable, elle a incarné Carmen dans Le chant de Sainte Carmen de la Main et a fait partie de la distribution des pièces suivantes : Belles-Sœurs, La Cerisaie, Fragments de mensonges inutiles, La mouette, Oncle Vania, Mambo Italiano, La chatte sur un toit brûlant, Motel Hélène et Après la chute.

Au petit écran, elle remporte le trophée Artis et un prix Gémeaux pour sa magnifique performance dans Feux. On la retrouve aussi dans En thérapie, Toute la vérité, Mémoires vives, Belle-Baie, Providence (Gémeaux 2009, meilleur rôle de soutien féminin), Les invincibles II, Vice caché (Gémeaux 2006, meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien) et La part des anges. Présentement, nous la voyons dans la télésérie 5e rang diffusée sur les ondes de Radio-Canada.

Au cinéma, elle joue dans La passion d’Augustine (L. Pool), Grande Ourse : la clé des possibles (P. Sauvé), Roméo et Juliette (Y. Desgagnés), L’audition (L. Picard), La beauté de Pandore (C. Binamé) et Matroni et moi (J.-P. Duval), et c'est elle qui incarne Maud Graham dans Le collectionneur (J. Beaudin). Maude fait partie de la distribution de Chien de garde (S. Dupuis) et son interprétation poignante de Joe dans ce film lui a valu l’Iris de la meilleure interprétation dans un premier rôle féminin au Gala Québec Cinéma 2018.

(Photo : Neil Mota)

 

-  Émilie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone