Retour aux auteurs

Étienne Beaulieu

Écrivain, professeur et éditeur, Étienne Beaulieu dirige les éditions Nota bene, enseigne la littérature au Cégep de Drummondville et dirige la programmation des Correspondances d’Eastman. Il a fait paraître un récit qui lui a valu quelques prix (Trop de lumière pour Samuel Gaska, Lévesque, 2014, Prix Jacques-Cartier Lyon/Montréal, Prix Alfred-Desrochers, Grand Prix de la Ville de Sherbrooke), qui sera suivi en 2018 par un récit épique, Thomas Aubert. La pensée et la mer. Il a fait paraître aussi des essais littéraires en recueils (Splendeur au bois Beckett, Nota bene, 2016, L’âme littéraire, Nota bene, 2014 et Sang et lumière. La communauté du sacré dans le cinéma québécois, L’instant même, 2007). Du côté plus académique, il a publié sa thèse, La fatigue romanesque de Joseph Joubert (1754-1824), aux PUL en 2007, ainsi qu’un recueil d’études à paraître sur le romantisme français, L’éclat du neutre. Études sur les cultures romantiques de la prose, Paris, Classiques Garnier. Il est aussi cofondateur des cahiers littéraires Contre-jour et membre de la rédaction depuis 2002. (Photo : Sarah Rocheville)