Retour à la programmation

L'obéissance

Vendredi 26 octobre

Spectacle

Chapelle du Musée de L'Amérique francophone

20 h 00
20 $ (ou forfaits 50 $ pour 3 spectacles/80 $ pour tous les spectacles)

« Ce que je crois, c’est que lorsque survient une circonstance qui entraîne une personne à désobéir à sa propre loi interne, cette personne est aussitôt prise de vertiges… » écrit Suzanne Jacob.

 

Dans L’obéissance, œuvre troublante et nécessaire, l’écrivaine se risque, avec sensibilité et intelligence, à explorer la complexité d’une relation mère-fille et l’autorité poussée à son paroxysme, laquelle mène à l’infanticide. Travaillant ainsi un thème rare et délicat en littérature, la romancière offre un texte fort, qui nous fait questionner la part de responsabilité qui incombe à chacun dans l’avènement d’une tragédie.

 

Sur scène, la voix de Pascale Montpetit et la musique de Martin Lizotte portent ce texte avec intensité et sobriété, laissant monter en chacun de nous cette impression de vertige devant la profondeur de l’âme humaine.

 

Direction littéraire : Isabelle Forest

Interprétation : Pascale Montpetit

Piano : Martin Lizotte

 

Présenté avec l’accord des Éditions du Seuil.

 

 

 

*

 

Suzanne Jacob, née à Amos en Abitibi, est romancière, chroniqueuse, essayiste et poète. Auteure d’une vingtaine de livres, elle a reçu le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre en 2008, le prix de la revue Études françaises pour son essai La bulle d’encre en 1997 et le prix du Gouverneur général à deux reprises, en 1983 pour son roman Laura Laur et en 1998 pour son recueil de poésie La part de feu. Mentionnons parmi ses autres œuvres L’obéissance (Seuil 1998), Parlez-moi d’amour (Boréal, 1998), Rouge, mère et fils (Seuil, 2001), Fugueuses (Boréal, 2005) et Un dé en bois de chêne (Boréal, 2010). Elle est membre de l’Académie des lettres du Québec. 

 

*

 

Pascale Montpetit est diplômée du Conservatoire dramatique de Montréal en 1985.  Elle joue depuis au théâtre, à la télévision et au cinéma. Sur scène, elle a joué des auteurs du répertoire classique et contemporain et a également fait beaucoup de création. Elle a travaillé sous la direction d’André Brassard, Lorraine Pintal, Serge Denoncourt, Denis Marleau, Brigitte Haentjens, Olivier Kemeid , Gilles Maheu, Jean-Pierre Ronfard, Éric Jean, Paula de Vasconcelos, Claude Poissant, Carl Béchard, etc.

 

Photo : Kelly Jacob

 

*

 

Le talent et la curiosité de Martin Lizotte, pianiste, claviériste et compositeur, l'ont amené, depuis plus de 15 ans, à jouer, à collaborer et à voyager avec de nombreux artistes et formations dont Daniel Bélanger, Jean Leloup, Arthur H, Robert Charlebois, Martin Léon, Bernard Adamus, Betty Bonifassi, Yann Perreau, Nicolas Pellerin, Dobacaracol, Papagroove, Coyote Bill, Karkwa, Loco Locass et bien d'autres. Riche de toutes ces collaborations, il est revenu depuis quelques années à son premier amour, le piano. Son dernier album Pianolitudes a été en nomination à l’ADISQ en 2014 dans la catégorie musique instrumentale.